Mon univers, Mes créations.


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Critique de film.

Critique de film: Halloween La Nuit des Masques

 Critique de film: Halloween La Nuit des Masques dans Critique de film halloween_1_poster_01

Titre original: Halloween
Film américain de John Carpenter (1979) Horreur

Avec Jamie Lee Curtis, Donald Pleasence, Brian Andrews…

Film interdit aux moins de 12 ans

Synopsis :

La nuit d’Halloween 1963. Le jeune Michael Myers se précipite dans la chambre de sa soeur aînée et la poignarde sauvagement. Après son geste, Michael se mure dans le silence et est interné dans un asile psychiatrique. Quinze ans plus tard, il s’échappe de l’hôpital et retourne sur les lieux de son crime. Il s’en prend alors aux adolescents de la ville.

Mon avis:

J’ai vu ce film hier pur me mettre dans l’ambiance d’Halloween, car j’ai lu de très bonnes critiques à propos d’un de ces célèbres films de Carpenter.

Halloween, la nuit des masques ne m’a pas du tout convaincu, en gros, j’ai été assez déçue du film Pourquoi ? Je m’attendais à avoir autant de suspense et de stress, tout comme Les griffes de la nuit ou encore Jeux d’enfants (premier volet de la saga Chucky), mais, je n’ai pas vraiment ressenti tout ça, hormis une ou deux fois. De plus, la fin est vraiment grotesque (je ne vous raconterai rien, je ne veux pas spoiler), et je n’ai pas vraiment accroché au perso de Michael Myers, bien qu’il fasse peur avec son masque. C’est bien dommage, car j’ai apprécié la prestation de Jamie Lee Curtis.

Bref, Halloween n’est pas un film que je vous conseillerais (malheureusement), je ne regarderai pas la suite de la saga, car je sens que les autres films seront de plus en plus affligeants.

Ma note: emoticone emoticone

Bande-annonce dispo ici

 

 


Critique de film: Beetlejuice

 Critique de film: Beetlejuice dans Critique de film beetlejuice_416

 Titre original : Beetle Juice

Réalisé par Tim Burton (Américain, 1988) Comédie Fantastique

Avec Michael Keaton, Alec Baldwin, Geena Davis

Synopsis : Pour avoir voulu sauver un chien, Adam et Barbara Maitland passent tout de go dans l’autre monde. Peu après, occupants invisibles de leur antique demeure ils la voient envahie par une riche et bruyante famille new-yorkaise. Rien à redire jusqu’au jour où cette honorable famille entreprend de donner un cachet plus urbain à la vieille demeure. Adam et Barbara, scandalisés, décident de déloger les intrus. Mais leurs classiques fantômes et autres sortilèges ne font aucun effet. C’est alors qu’ils font appel à un « bio-exorciste » freelance connu sous le sobriquet de Beetlejuice.

Mon avis :

Je l’ai vu avec des amies. Ce n’étais pas vraiment aussi drôle que j’aurais pu imaginer avant de le visionner, mais, j’ai tout de même apprécié cette comédie fantastique. Pourquoi suis-je un peu dure au niveau humouristique ? Et bien, je m’attendais à ce que le personnage de Beetlejuice soit plus décalé, avec une pointe d’humour noir. Ce qui est dommage, d’ailleurs, car son interprète, Michael Keaton, avait le gabari pour l’interpréter, mais attention, je l’ai trouvé toutefois crédible dans son rôle. J’ai aimé les autres acteurs, surtout Alec Baldwin et Geena Davis. Pour les personnages, j’ai aimé Adam et Barbara, mais, je me suis plutôt attachée à Lydia, pas uniquement parce que je la trouvais jolie, mais parce que j’aimais bien sa personnalité et son courage. Quant aux parents de cette jeune fille, ils étaient très stupides, c’est surtout la mère que j’ai trouvé cruche (elle l’est un peu moins vers la fin, mais je la trouvais vraiment cruche). Ce que j’ai surtout admiré dans l’ensemble du film, ce sont les effets spéciaux. Comment Tim Burton a-t-il pu réaliser de tels trucages, alors que le film date de 1988 ? Mystère… . Enfin, j’aimerais finir par le scénario : Il est classique, mais tout de même surprenant.

Vous allez me dire: « Au final, est-ce-que tu nous conseillerais Beetlejuice ? » Ma réponse est : Oui, si vous voulez passer un bon moment, que ça soit dans des soirées thématiques ou autres. 

Ma note: emoticone emoticone emoticone emoticone 

 Image de prévisualisation YouTube


Quelle cinéfile suis-je ?

Quelques questions pour que vous voyez quelle genre de cinéphile je suis…

Quel genre de film préfères-tu ?: J’aime regarder tous les genres, même si je trouve que les bonnes comédies françaises sont en voie d’extinction…

Et celui que tu détestes ?: Voir la réponse précédente

Combien de fois par mois vas-tu au cinéma ?: Cela dépend si j’ai du temps et s’ il y a des films intéressants à voir…

Imagine que tu dois aller au ciné cette semaine, quel film(s) souhaiterais-tu voir ?: Green Lantern, Bad Teacher, Super 8 ou Cowboys et Envahisseurs.

Quel est, selon toi, le meilleur film de tous les temps ?: Bonne question, j’ai vu beaucoup de films qui m’ont plu. Hum… Je dirais… Allez, Les Griffes de la Nuit ( la version de 1984, car je n’ai pas vu le remake), et Retour Vers Le Futur ( avec le coup du Nom de Zeus ! et de la mauviette)

Et le pire film ?: J’ai une petite poignée de comédies françaises sentant la daube, comme Les visiteurs en Amérique, Potiche ou encore Palais Royal.

Y-a-t-il une citation dans un film qui t’a marqué ? Pas vraiment, car je ne les retiens pas, mais, il m’arrive d’en dire quand je me souviens..

Et une scène ? Dans Les Griffes de la Nuit, deux scènes m’ont marquées: celle avec le gant de Freddy qui dépasse de la baignoire, alors que Nancy est endormie, et celle de la mort de Glen (très impressionnante).

Quel est la scène la plus drôle que tu n’aies jamais vu?: Je ne peux pas vraiment répondre à cette question, car j’ai ri dans de nombreux films, je retiens des gags, mais je ne peux pas les départager. De plus, les styles d’humour sont assez différents.

Et la plus traumatisante (ou dérangeante)?: Dans Jeux d’enfants de Tom Holland, j’ai été saisie quand la poupée Chucky révélait son vrai visage à la mère du petit Andy. Dans Black Swan, quand Beth enfonce un couteau en-dessous de ses yeux devant Nina, j’étais horrifiée. Enfin, dans La maison de Cire, la scène où Bo, un des deux tueurs en série du film, se trouve devant Paige dans la tente, lorsque la lumière de la lampe est allumée.

La plus émouvante ? : La fin du film Ghost (magnifique film avec Demi Moore, je vous le conseille fortement!), et quelques passages de Edward aux Mains d’argent (je vous le conseille aussi !)

Cite les 3 derniers films que tu as vu au cinéma : Honey 2, Harry Potter et les Reliques de la Mort (2ème partie) (le plus vieux, je ne sais plus, désolé !)

Quelle est, selon toi, la meilleur saga de tous les temps ? : Retour vers le futur. J’ai moins aimé le deuxième film, mais, j’ai beaucoup apprécié cette trilogie, j’aimerais beaucoup me procurer le coffret DVD.

Préfères-tu regarder les films en version française ou originale sous-titrée ? Peu importe, du moment que c’est le film que je veux regarder qui est sous mes yeux.

Quel est le dernier film que tu as vu à la télé ? Je ne regarde plus la télé, il n’y a que des rediff’ inutiles.

En DVD ? Beetlejuice de Tim Burton (que j’ai vu avec des amies). Ce n’est pas mon préféré de ce réalisateur, mais j’ai tout de même passé un très bon moment.

En VOD (Vidéo à la demande)? Potiche (avec mes parents). C’était très nul…

En Streaming ? Arthur 3 La guerre des 2 mondes. Très bien, encore mieux que le deuxième.

Quels films prévois-tu de visionner ? : Plein ! J’aimerais poursuivre les sagas que j’ai commencé, comme celle de Chucky, ou de Freddy Krueger. Je prévois aussi de regarder d’autres sagas comme Vendredi 13 (avec Jason Voorhees) ou Halloween (avec Michael Myers), peut-être Saw aussi. Pour les autres genres, j’aimerais voir Narnia 3, Toy Story 3, L’étrange Noel de Mr Jack ou encore Sucker Punch.

Dis-moi qui serais-tu si tu étais :

Un(e) héros (héroine) : Alice Kingsley dans Alice aux Pays des Merveilles de Tim Burton

Un(e) adjuvant(e) : Alice Cullen de la saga Twilight, ou Sêra de Sonic OAV (ce n’est peut-être pas vraiment une adjuvante, mais je me suis reconnue à travers ce personnage)

Un(e) méchant(e) : Freddy Krueger ! (J’aimerais bien tuer des gens de cette manière, mais uniquement ceux qui ont fait du grand mal aux autres, c’est à dire ceux qui ont violé, torturé ou poignardé quelqu’un, un peu comme Light Yagami dans Death Note, mais d’une autre façon)

Une créature fantastique : Une fée ou un vampire.

Quel film attends-tu avec grande impatience ? : Il n’y en a aucun en particulier, mais, j’aimerais voir l’adaptation de Jane Eyre; je lis le livre en ce moment, et j’accroche, bien que ce ne soit pas mon genre de lecture préféré. Il y a aussi Twilight 4 : Révélation (Partie 1), mais je l’attends moins avec impatience, car j’ai été un peu déçue du volet précédent, malgré de bonnes interprétations.

Quel film n’oserais-tu pas regarder seule ? : The Grudge, aussi bien la version japonaise que américaine.

Et jamais ? : L’Exorciste, je ne supporte pas la jeune Régane quand elle est possédée par le démon. Je me souviens que j’avais tapé le nom du film sur Google, dans les images, on la voit très souvent. La nuit qui a suivit, j’avais rêvé qu’elle me poursuivait chez moi, avec un couteau de cuisine tranchant dans ses mains.

Imagine que tu peux entrer dans un film pour être aux côtés du (des) héros. Dans quel film veux-tu te trouver ?: Les Griffes de la Nuit, Alice aux Pays des Merveilles ou Sonic OAV.

 

Voilà… A vous me me montrer quel cinéphile vous êtes…

 


Critique de film: Arthur 3 La Guerre des Deux Mondes

 

 

Critique de film: Arthur 3 La Guerre des Deux Mondes  dans Critique de film arthur3

Titre original: Idem

Réalisé par Luc Besson ( Français, 2010) Aventure

Avec Freddie Highmore, Selena Gomez, Lou Reed

Voix françaises: Cartman, Mylène Farmer, Marc Lavoine…

Synopsis :

Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers.
Seul Arthur semble en mesure de le contrer… à condition qu’il parvienne à regagner sa chambre et à reprendre sa taille habituelle ! Bloqué à l’état de Minimoy, il peut évidemment compter sur l’aide de Sélénia et Bétamèche, mais aussi – surprise ! – sur le soutien de Darkos, le propre fils de Maltazard, qui semble vouloir changer de camp.
A pied, à vélo, en voiture et en Harley Davidson, la petite troupe est prête à tout pour mener le combat final contre Maltazard. Allumez le feu !

Mon avis:

J’espérais que ce dernier volet de la trilogie rattrape toutes les lacunes qu’il y avait dans le deuxième volet… Et ce fut le cas! Voilà enfin une bonne suite de la part de Mr Besson ! J’ai beaucoup aimé les nombreuses péripéties, mais aussi… Le grand retour de Darkos, le fils de Maltazard! J’aime beaucoup ce personnage, et j’ai bien ri avec toutes les aventures qu’il lui arrive! Il y avait même des clins d’oeils: Daisy Town, la ville de Lucky Lucke, les moustiques géants font référence aux film Les oiseaux d’Alfred Hitchcock, ainsi que Darkos en Dark Vador pour la saga Star Wars de Georges Lucas. En revanche, j’ai été un peu déçue de la fin, mais, j’ai enfin retrouvé toute la magie et l’aventure du premier volet.

Ma note: emoticone emoticone emoticone emoticone 

Image de prévisualisation YouTube


Critique de film: Arthur et la vengeance de Maltazard

 Critique de film: Arthur et la vengeance de Maltazard dans Critique de film arthurp

 Titre original: Idem

Réalisé par Luc Besson (Français, 2009) Aventure

Avec Freddie Highmore, Penny Balfour, Robert Stanton

Voix françaises: Mylène Farmer, Cartman, Gérard Darmon…

Synopsis : Arthur est au comble de l’excitation : c’est aujourd’hui la fin du dixième cycle de la Lune, et il va enfin pouvoir regagner le monde des Minimoys pour y retrouver Sélénia. Dans le village, tout est prêt pour l’accueillir : un grand banquet a été organisé en son honneur, et la petite princesse a passé sa robe en pétales de rose… C’est sans compter le père d’Arthur, qui choisit précisément ce jour tant attendu pour quitter plus tôt que prévu la maison de sa grand-mère. Au moment du départ, une araignée dépose dans les mains du jeune garçon un grain de riz sur lequel est gravé un message de détresse. Pas de doute, Sélénia est en danger, et Arthur n’a plus qu’une idée en tête : voler à son secours ! Quitte à employer un passage de fortune, tomber tête la première dans le bar de Max, se heurter aux troupes de Kröb, le nouveau tyran des Sept Terres, secourir Bétamèche, combattre des rats, des grenouilles, des araignées velues… et découvrir, une fois arrivé au village des Mimimoys, qu’aucun message de secours ne lui a été envoyé ! Mais qui donc a bien pu piéger ainsi notre jeune héros ?

Mon avis:

J’étais impatiente de regarder ce nouveau volet des aventures d’Arthur, étant donné que j’ai beaucoup aimé le premier. Mais là… J’avoue avoir été très déçue! Il ne se passe presque rien, Maltazard n’intervient qu’aux 20 dernières minutes du film, même pas! Pourtant, avec un tel synopsis, Luc Besson aurait pu faire mieux, non? C’est dommage, car les acteurs jouaient tous très bien (Penny Balfour était encore très cruche, mais bon…) et l’animation était toujours aussi bien faite, surtout les scènes de poursuites entre Arthur, Bétamèche et les Unicornes. C’est uniquement pour ces détails que le film reste à voir au moins une fois, mais je pense que je vais vite l’ oublier…

 Ma note: emoticone emoticone

Image de prévisualisation YouTube


Critique de film: Arthur et les Minimoys

 Critique de film: Arthur et les Minimoys  dans Critique de film Arthur-et-les-Minimoys

Titre original: Idem

Réalisé par Luc Besson ( Français, 2006) Animation

Avec Avec Freddie Highmore, Mia Farrow

Voix françaises: Mylène Farmer, Cartman, Marc Lavoine, Alain Basshung…

 Synopsis:

Comme tous les enfants de son âge, Arthur est fasciné par les histoires que lui raconte sa grand-mère pour l’endormir : ses rêves sont peuplés de tribus africaines et d’inventions incroyables, tirées d’un vieux grimoire, souvenir de son grand-père mystérieusement disparu depuis quatre ans.
Et si toutes ces histoires étaient vraies ? Et si un trésor était véritablement caché dans le jardin de la maison ? Et si les minimoys, ces adorables petites créatures dessinées par son grand-père, existaient en chair et en os ? Voilà qui aiderait à sauver la maison familiale, menacée par un promoteur sans scrupule !
Du haut de ses dix ans, Arthur est bien décidé à suivre les indices laissés par son grand-père pour passer dans l’autre monde, celui des Minimoys, et découvrir les sept terres qui constituent leur royaume…

 Mon avis:

Je l’avais vu pour la première fois sur Canal +. J’ai décidé de le revoir après avoir fait l’attraction Arthur l’aventure 4D au Futuroscope. J’aime bien ce film, pas seulement parce qu’il y a un mélange entre prises de vues réelles et images de synthèses, mais, parce que cela change un peu des autres films de ce genre. De plus, j’avais aimé Le Grand Bleu et Le cinquième élément, du coup, je voulais voir ce que Luc Besson allait nous créer de neuf. Le scénario est un peu lent, mais il est tout de même efficace, avec de nombreuses surprises. Les acteurs sont tous bien choisis et crédibles, j’ai surtout adoré Freddie Highmore (que j’ai apprécié aussi dans deux frères et Charlie et la chocolaterie de Tim Burton). J’ai trouvé que Penny Balfour, qui jouait la mère d’Arthur, était très cruche ( même si on le la voit pas beaucoup), contrairement à Mia Farrow ( l’interprète de la grand-mère), qui était plus… Comment dire… plus naturelle…

Quant aux images de synthèses, elles sont magnifiques, que ce soit dans les scènes d’actions, d’émotions ou de magie. Certes, ce n’est pas du Disney ou du Pixar, mais c’est de la qualité. De plus, les personnages sont tous différents, très attachants. Sélénia est plutôt belle pour une princesse, mais j’ai préféré Bétamèche avec ses blagues à deux balles, et son fameux couteau multi-fonctions. Du côté des opposants, Maltazar était un bon méchant, mais j’ai préféré Darkos, son fils (que l’on voit plus souvent), il veut montrer à tous qu’il est le chef, alors qu’il ne fait que des gaffes! Pas sympa pour lui…

Vous m’avez sans doute comprise, Arthur et les Minimoys est un très bon film à voir pour se détendre, que l’on soit petit ou grand.

Ma note: emoticone emoticone emoticone emoticone

 Image de prévisualisation YouTube

Petit Bonus: Un reportage sur l’attraction au Futuroscope:

Image de prévisualisation YouTube


Critique de film: Black Swan

Titre original: Idem

Réalisé par Darren Aronofsky ( Américain, 2011) Drame
Avec Natalie Portman, Mila Kunis, Vincent Cassel

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 
 

Synopsis :

Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily…

Mon avis:

Un film que je regrette pas d’avoir vu. Il est excellent, prenant, super… Bref, je n’ai que de choses positives à dire. Les scènes sont toutes parfaitement réalisées, même les plus insuportables ou choquantes ( comme le meurtre de Beth, qui m’a traumatisé). Pour les personnages, j’ai adoré Nina (jouée par la talentueuse Nathalie Portman, qui mérite parfaitement son oscar de la meilleure actrice), je n’ai pas aimé Thomas (mais Vincent Cassel l’a très bien joué), j’ai préféré Lily ( jouée par Mila Kunis), car au fond d’elle, on ne sait pas vraiment qui elle et, c’est un personnage complexe (par ailleurs, la scène de la relation homosexuelle entre elles a été bien réalisée). Ce film montre également la dure réalité, avec le travail difficiles et les rivalités qui s’installent, on sait toujours qu’il faut s’accrocher à ses rêves. Bref, Black Swan est un film qui m’a convaincue.

Ma note: emoticone emoticone emoticone emoticone emoticone

Image de prévisualisation YouTube


Notation de films

Chez moi, on note des films aussi!

Voilà mon barème et sa signification:

emoticone : Affligeant/A éviter absolument

emoticone emoticone : Pas terrible/Décevant

emoticone emoticone emoticone : Pas mal du tout/ A voir au moins une fois

emoticone emoticone emoticone emoticone : Très bien/ Bonne pioche

emoticone emoticone emoticone emoticone emoticone : Un chef d’oeuvre! / A voir absolument!


alain54 |
sinkora |
Buzz Internet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma collection de "petits po...
| mon blog
| gueloupio